Côtes d’Armor : Les syndicats de sapeurs-pompiers inquiets par la baisse des effectifs nocturnes

Face au manque de sapeurs-pompiers volontaires, un projet de réorganisation des effectifs opérationnels prévoit une réduction du nombre de pompiers de garde et d’astreinte dans plusieurs centres d’incendie et de secours entre 22 h et 7 h du matin.

Le syndicat CGT du SDIS 22 estime que « la direction en profite pour faire des économies » et redoute une dégradation de service.

Le colonel S. Morin, directeur départemental, assure qu’il n’est pas question de réduire le nombre de sapeurs-pompiers (professionnels et volontaires) dans le département.

La réorganisation devrait être présentée au conseil d’administration du SDIS vendredi 6 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *